«

»

fév
04

Nassib LAHOUD

Adieux émouvants à Nassib Lahoud



olj.com | 04/02/2012

Liban L’office religieux célébré par le patriarche maronite Mgr Bechara Raï.

Le Liban a fait des adieux émouvants samedi à l’ancien député et ministre Nassib Lahoud, décédé jeudi à l’âge de 68 ans des suites d’une longue maladie. L’office religieux a été célébré par le patriarche maronite Mgr Bechara Raï en la cathédrale Saint-Georges des maronites, au centre-ville de Beyrouth, en présence du cardinal Nasrallah Sfeir et du Premier ministre Nagib Mikati, représentant le président Michel Sleiman.

Etaient également présents l’ensemble des leaders et pôles qui ont été, avec Nassib Lahoud, à la base de la Révolution de la Cèdre, dont notamment le président Amine Gemayel, le leader du PSP Walid Joumblatt, le chef du parti des Forces libanaises, Samir Geagea, le coordinateur du secrétariat général du 14 Mars, Farès Souhaid, le chef du bloc du Courant du futur, Fouad Siniora, ainsi que les députés et pôles du 14 Mars.

Dans son Oraison funèbre, le patrirache Raï a évoqué l’apport de Nassib Lahoud “au rassemblement de Kornet Chehwane, au rassemblement du Bristol (qui a jeté les bases de l’intifada de l’indépendance en 2005) et à la Révolution du Cèdre” “Nassib Lahoud a donné l’exemple de l’homme d’Etat quand il a suspendu tous ses travaux au Liban afin que son action politique ne soit pas lié à ses intérêts personnels”, a déclaré Mgr Raï.

A l’issue de la cérémonie, des discours en hommage au chef du Renouveau démocratique ont été prononcés. L’ancien ministre Ghassan Salamé a salué un homme dont l’opinion était “claire honnête et transparente”.

L’ancien député Camille Ziadé a de son côté assuré que Nassib Lahoud était “plus soucieux d’édifiier les règles du jeu de la démocratie que d’être lui-même un acteur.” Enfin, au nom des jeunes du Renouveau démocratique, Aymane Mehanna a évoqué l’attachement de Nassib Lahoud aux principes nationaux et à la ligne de conduite qui ont caractérisé son parcours politique.

Avant l’inhumation, qui a eu lieu à Baabdate, le convoi a été arrêté à l’entrée de plusieurs villages du Metn dont les habitants ont tenu à rendre un dernier hommahe à l’ancien député.



Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.


*

Switch to our mobile site